Chargement de page... Patience!



Trop long? Cliquez ici
 
Bio Disco Infos Photos Paroles Forum Liens Video Index

 Création
 Login


 FAQ
 Rechercher
 Annuaire

poèmes dédiés à Césaria  Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 20, 21, 22, 23  Suivante
Nouveau message Répondre Retour à la liste
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 04 Mar 2009 13:58   Sujet du message:

300 !

Eu sou marionete...

Elle prend , au grès du vent ,
du bon temps dans ce charmant
pays ,
où , magique et fantastique
on fabrique une musique
bénie .

Sur les pas d'une Diva ,
elle s'en va , de-ci , de-là ,
danser
et bientôt , à Mindelo ,
son bateau trouve un îlot
de paix .

Elle se balance en silence ,
elle pense à cette chance
donnée ,
de pouvoir dans tout ce noir
enfin voir un peu l'espoir
pointer .

Trois pirouettes et ta planète ,
la marionnette simplette
se plaît .
Sans ambages , avec son Mage ,
elle voyage dans sa cage...
dorée !

josiane Wink
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 11 Mar 2009 14:18   Sujet du message:

Suréalismo...?

Le pirate vengeur
a lancé l'abordage .
Quelque-part ,l'oeil indiscret
a tors !
Je suis là
diluée d'océan ,mot à mot ,
goutte
à
goutte.

Ma frêle embarcation divague autour de l'île,
vogue sur ton regard
vers un port impossible .
Simple serait la vie !
Je la rêve tranquille , entre l'eau et le vent .
Vois !
Le soleil , sur le Mont , se fatigue...
Bientôt las , il s'éteint , face à toi...
Et moi .
L'oeil indiscret attend .
Si près , si loin
je suis là dans l'instant;
nostalgie tu me guettes
mais je sais m'enivrer de silence et de lui .
Assise au bord du monde ,
en grande compagnie,
je sirote à tes yeux
le bonheur ,
goutte
à
goutte
Trois secondes , un détour ,
juste pour l'embellie...
Mirage sur ma route.

josiane Wink
Revenir en haut
Son profil                    
[CESARIA.INFO]
Revenir en haut
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 14 Mar 2009 8:49   Sujet du message:

Honra

Césaria ,
petit soldat sans arme
que ta voix ,
dans nos vies ,
sème jour après jour
l'embellie .
Ton Cap Vert ,
tant d'espoir et de charme
sur la mer ,
ton pays ,
les départs , les retours...
Nostalgie ...

Devant nous ,
à nul autre pareil ,
ce bijou ,
couronnant ,
ta marche vers le jour
pour l'enfant .
Sur ton sein ,
pareil à ton soleil ,
si lointain ,
ce ruban ,
rouge comme l'amour
triomphant .

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 30 Mar 2009 11:40   Sujet du message:

Fugir...Ficar...

Elle est comme cet arbre ,
sur la Praça Nova ,
les rêves en équilibre ,
il reste planté là
accroché à son île
et ses feuilles s'en vont
mille barques fragiles
vers d'autres horizons .

Elle est comme cet arbre ,
assaillie par le doute ,
ses racines l'encombrent ,
s'emmêlent sur la route ;
elle écoute du vent
les récits de voyages ,
bien amarrée au temps ,
des noeuds plein ses cordages .

Elle est comme cet arbre
sur la Praça Nova ,
le pavé se délabre
et libère leurs pas ;
ils vont dans leur sommeil
toucher du bout des doigts
le velours du soleil
sur le Monte Cara .

Ils frôlent le bonheur
sur le bord de la route
et saisis par la peur ,
envahis par le doute ,
ils le laissent passer ,
le caressent des yeux ,
craignant de le briser
s'ils le gardaient...un peu...

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 11 Mai 2009 11:12   Sujet du message:

Um olhar

Les jolis rêves doivent rester près des nuages et résister
au vent bavard gonflant d'espoir les coeurs , les voiles des égarés .

Peindre un Cap Vert en rose et bleu , m'imaginer dans un délire ,
danser sur l'air des jours heureux , bouleversée par un sourire .

A San Antao , île nature , m'évaporer dans un mirage ,
cachée là-haut , dans la verdure , me réfugier sous les nuages .

Voir le soleil sur Monte Cara perdre le nord et s'arrêter .
Dans mon sommeil suivre tes pas , valser sur l'or , l'éternité .

Un regard et se retrouver pour un voyage "peace and love".
Le bonheur à peine esquissé..."s'enfuir de peur qu'il ne se sauve ..."

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 11 Mai 2009 11:14   Sujet du message:

((dans le premier vers , "étoiles " à la place de "nuages"..... Embarassed)))
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 19 Mai 2009 15:14   Sujet du message:

Masmora

Il a semé des cailloux blancs
sur son chemin vers Mindelo ,
Chacun gravé mot après mot ,
de ses espoirs , de ses tourments .

Dans un désert , à Boa Vista
étaient sa vie , son univers ,
une harmonie d'arbres et de pierres ,
au creux des dunes où son coeur bat .

Ils ont brouillé son horizon
de leur beau "paradis" futile" ,
l'ont fait prisonnier de son île
au pied d'un grand mur de béton .

Pauvre témoin de ce naufrage ,
cet océan d'indifférence ,
combien de souvenirs d'enfance
ont disparu avec ta plage ?

Combien de vieux , d'enfants , de femmes ,
ont-ils poussés hors de chez-eux ,
sans un "merci" , rien qu'un "adieu" ,
face au destin , la mort dans l'âme ?

Merveilleux instant d'insouciance ,
sous le soleil , les pieds dans l'eau...
A ton retour , sur les photos ,
tu remarques un homme qui danse .

Sa raison est restée là-bas
avec sa maison au Cap Vert ,
sa vie , son village en poussière ,
pour tes vacances...à Boa Vista...

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 07 Juin 2009 5:17   Sujet du message:

Diva

Tu es comme la mer délaissée par le vent ,
nonchalante et lascive , tu tangues sur la scène ,
tu chantes le Cap Vert de tes rêves d'enfant ,
au bord de cette rive où ton coeur te ramène .

Gravées au fond des yeux , les sublimes images
d'un petit port heureux , endormi au soleil ,
souvenir d'amoureux vers l'ultime voyage ,
Mindelo chaleureux sourit dans ton sommeil .

La rancune enfouie derrière ton sourire ,
le regard embrumé fixé sur l'horizon ,
tu guides vers la vie ton fragile navire
sans jamais t'en aller très loin de ta maison .

Ta dune disparaît sous des mains sans vergogne ;
des anciens refoulés , humiliés, ont pleuré .
Soldat désappointé , sans cesse à la besogne ,
tu chantes au monde entier ton Cap Vert adoré .

Impuissante révolte de Diva insoumise ,
tu passes sans un mot , méprisant l'ennemi ,
d'un geste désinvolte , refoulant sa bêtise ,
tu lui tournes le dos , sans pitié , sans merci .

Je t'observe au hasard et dans mon coeur de femme ,
l'étrange sensation de tristesse infinie ...
Ton silence bavard interpelle mon âme ,
ta musique est passion , espérance et oubli .

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 17 Juin 2009 13:38   Sujet du message:

So...nuca mais

Dans sa traversée du désert
elle frôle une étrange présence ,
une impression de bleu , de vert ,
une invitation à la danse .

Dans les ténèbres de l'ennui ,
des notes, naît une lumière ,
vacillant , flamme de bougie ,
au rythme lent d'une prière .

Ivre d'espoir dans la tourmente ,
sur le violon elle reconnaît
cette voix chaude et caressante ...
une Morna vient la bercer .

Alors , au bout de l'océan ,
doucement flottent les images ;
son île où s'arrête le temps ,
Mindelo surgit des nuages .

Son coeur , au monde éparpillé ,
lorsque la vie autour chavire ,
trouve un rocher où se poser
et trois secondes enfin, respire .

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 22 Juin 2009 13:59   Sujet du message:

Brasa

Si peu nombreux sur la terre ,
ceux qui arrêtent le temps.
Chacun rame , vogue galère ,
c'est plus facile en rêvant .
Les dés lancés au hasard ,
sans peur fermer les yeux ,
effrayant colin-maillard ,
pour d'éternels amoureux.
Prudemment tendre les mains
et deviner un visage ;
sous nos doigts sentir soudain
cet universel langage .
On est blanc et noir , mon frère
aux rayons de la lune .
On se rejoint sans manière
dans le secret des dunes .
Dis les mots qu'elle veut entendre ,
l'étoile est témoin , là-haut .
le feu renaît de ses cendres...
Pour Sanjon , à Mindelo .

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
Hibou
Invité





Déposé le: 19 Juil 2009 3:58   Sujet du message:

Je voudrais avoir votre avis sur ces quelques mot:

Je décris ton silence par l'éveille de mes sens
je décris ta tendresse par la caresse de tes mains
Je décris ton amour par mon éveille prés de toi
Ma vie sans toi est sans décor

Pourriez-vous m'aider à amélioré la syntaxe etc...
Revenir en haut
                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 23 Juil 2009 7:03   Sujet du message:

C'est chouette.......Hibou !
C'est très beau , ça vient de ton coeur , ne change rien
josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 27 Juil 2009 14:23   Sujet du message:

Bô que luz de nha vida

Césaria l'embellie d'un songe où tu es reine ,
ton magique refrain me coule à fleur de peau .
Sodade d'un pays où ta voix flâne et traîne ,
tu traces mon chemin au ciel de Mindelo .
A la tombée du jour , sur l'écume fragile ,
murmure familier de la vague immortelle ,
tel un filtre d'amour qu'un poète distille
dans le temps arrêté je sens pousser mes ailes .
Tout s'efface et le vent balaye l'infortune ,
devant Monte Cara aux baisers du soleil ,
et ces millions d'enfants partis pêcher la lune ,
retrouvent dans ta voix le Cap Vert des merveilles .

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 29 Juil 2009 6:20   Sujet du message:

Retrato

Il est des hommes sans drapeau
qui vous entraînent dans la ronde ,
qui , sans avion et sans bateau ,
vous emmènent au bout du monde
où sans un bruit et sans un mot
ils mettent le feu aux nuages
pour vous offrir un ciel si beau
que le soleil pâlit de rage .

Il est des hommes au coeur si grand
qu'ils s'en vont pêcher les étoiles
pour éclairer des yeux d'enfants
perdus dans la vie en dédale .
Ils vous rappellent , doucement ,
que le bonheur est bien fragile ,
mais que l'on peut , de temps en temps ,
rêver d'amour au creux d'une île...

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
josiane



Inscrit le: 04 Jan 2005
Messages: 1013

Déposé le: 05 Aoû 2009 14:08   Sujet du message:

Eclipse

Du creux de la dune , près de Mindelo ,
au clair de la lune , rejoins-moi là-haut .
La belle roussit , ce soir, dans le ciel,
et voile à minuit sa pudeur de miel .
Nous échangerons dans la nuit parfaite
nos clairs horizons , nos rêves de fête .
Les yeux dans les cieux , nous ferons du monde
un portrait joyeux...Juste trois secondes...

josiane
Revenir en haut
Son profil                    
Nouveau message Répondre Liste des sujets
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 20, 21, 22, 23  Suivante



Créé avec phpBéBé v2.0.5 © 2001, 2004 phpBéBé Group
Traduit par phpBéBé-fr


Tous droits réservés - Réalisation : DurmiPtizim & Mic Dax